Image d'enfants dans une salle d'école.

Crèche privée

Pour répondre à la pénurie des modes d’accueil, des crèches privées (crèches interentreprises ou crèches d’entreprise), ont enrichi le secteur d’accueil à la petite enfance depuis maintenant 15 ans déjà. Et cette offre s’amplifie chaque année pour répondre aux besoins grandissants des parents. Mais qu’est-ce qui différencie ce service d’une structure municipale ? Qui peut y avoir accès ? Pourquoi choisir un établissement privé plutôt qu’une structure municipale ? Le coût est-il différent ? Faisons le tour de toutes vos questions !

Qu’est-ce qu’une crèche privée ? Quelle différence avec une crèche municipale ?

Contrairement aux crèches municipales, les structures privées sont gérées par des entreprises de crèches. ​ Dans le cadre des crèches municipales, c’est votre municipalité qui cofinance en grande partie votre place en crèche. ​ Pour les crèches privées, c’est l’entreprise d’un des deux parents qui cofinance le berceau.

Nous distinguons deux principaux types de crèches privées :

  • Les micro-crèches, dont la capacité d’accueil maximale est de 10 enfants
  • Les crèches multi-accueil

Retrouvez toutes les différences entre ces deux types de crèches. Les enfants sont accueillis de 2 mois et demi à 3 ans.

A qui s'adresse la crèche privée ?

A tous les parents, dès le début de la grossesse ! Même si vous avez déposé un dossier pour une crèche municipale, vous pouvez entamer des démarches pour bénéficier d’une place en crèche privée. Afin de multiplier vos chances d’obtenir une place en crèche, n’hésitez donc pas à nous contacter rapidement pour débuter le processus !​
Votre entreprise, quelle que soit sa taille, peut cofinancer cette place en crèche. Depuis 10 ans, chez maplaceencrèche, nous nous chargeons de convaincre votre société ou celle de votre conjoint de vous aider dans le financement de votre place en crèche.

Quand et comment s'inscrire dans une crèche privée ?

Vous pouvez vous inscrire en crèche privée tout au long de l’année. maplaceencrèche s’occupe de rechercher la crèche privée qui correspond à l’ensemble vos besoins, et qui se trouve le plus près de votre domicile.

Une fois que notre équipe a obtenu l’accord de votre employeur pour cofinancer votre place en crèche, nous nous chargeons de vous recontacter pour trouver avec vous la crèche qui conviendra au mieux à l’ensemble de vos attentes : proximité, taille et toutes autres spécificités (bio, bilingue, kasher, Montessori, espace extérieur, programme pédagogique).

Quel est le coût d'une crèche privée ?

Le coût d’une crèche privée, pour les parents, est encadré par la CAF (Caisse d’Assurance Maladie). Il est donc le même qu’en crèche municipale. ​ Nous distinguons deux cas de figure :

Pour les crèches multi-accueil :​

Elles sont conventionnées par la CAF qui proposent un accueil pour le même coût que toutes les crèches municipales

Pour les micro-crèches : ​

Les micro-crèches sont éligibles aux aides de la CAF via le dispositif PAJE. Les familles doivent ainsi y avancer la totalité du coût de la place et la CAF leur verse ensuite le Complément de libre choix du Mode de Garde (CMG) pouvant aller jusqu’à 85% des frais engagés selon les revenus.

maplaceencreche s’engage à ne vous proposer que des micro-crèches qui vous assurent un tarif mensuel de votre “part famille” équivalent à ce que vous auriez payé en crèche municipale.

Pourquoi choisir une crèche privée ?​

Il y a environs 8 à 10 demandes pour 1 place disponible en crèche municipale. Les crèches privées sont ainsi plus accessibles à condition que votre entreprise vous aide à financer votre place. ​

La grande différence entre la crèche privée et la crèche municipale réside dans son accessibilité. Il est possible de réserver une place en crèche privée toute l’année, peu importe la date de naissance de votre enfant ! Pour une crèche municipale, il arrive que les communes n’acceptent que les inscriptions se faisant au cours du 6eme mois de grossesse.

Il est à noter que les crèches privées peuvent proposer des activités et des projets pédagogiques innovants pour attirer les parents, mais les activités quotidiennes restent similaires. ​ Les crèches privées considèrent les parents comme leurs clients et font tout pour arriver à satisfaire leurs attentes.​ Les crèches privées et municipales sont soumises aux mêmes règlementations et normes d’accueil : sécurité des locaux, encadrement, qualification du personnel, contrôles. La sécurité de vos enfants sera parfaitement assurée !

Enfin, les crèches privées permettent une amplitude horaire plus importante qu’en crèches municipales pour s’adapter aux contraintes des parents salariés.