Extrait de l’article sur France Inter

Le projet de loi Rebsamen veut moderniser la pratique du dialogue social en entreprise sans alourdir les contraintes pour les employeurs, mais Tanguy Desandre dit ne pas vouloir passer le seuil des 49 salariés car cela l’oblige à mettre en place des structures trop complexes.

Ecoutez Tanguy Desandre dans le replay

L’emission de radio sur Franceinter.fr

Logo station radio France Inter