Les 9 idées reçues autour des crèches, la 8ème va vous surprendre !


Avoir un enfant, contraint parfois les femmes à devoir mettre leur carrière entre parenthèses pour un temps. Si vous choisissez assez tôt le mode de garde qui vous convient, vous pourrez mieux vous adapter à ce grand changement. Grâce aux places en crèche privée proche du domicile familial, vous pourrez concilier vie professionnelle et vie personnelle.

De nombreuses idées reçues sur les crèches obscurcissent la vision des parents. Nous allons vous éclairer sur le mode de garde préféré des Français !

Halte aux idées reçues

 

1) Avoir une place en crèche est « mission impossible » : FAUX

Il y a des places et plus qu’on ne le pense ! En crèche municipale en effet, il n’y a que très peu de places. Cependant, il y a des places en crèches privées : nous comptons environ 3 000 places disponibles dans notre réseau aujourd’hui. Inscrivez-vous maintenant !

 

2) L’accueil des enfants en crèche d’entreprises ne s’adresse qu’aux salariés de grandes entreprises ayant une structure dans leurs locaux : FAUX

Nous réservons des places en crèches partout en France. Tout parent salarié peut en bénéficier lorsque son entreprise co-finance la place en crèche. De plus en plus de TPE et PME ont recours à la réservation de places en crèche, il suffit d’avoir au moins un salarié pour proposer cet avantage.

Vos salariés sont dispatchés sur toute la France ? Vous pouvez réserver des places dans plusieurs villes grâce à notre réseau national.

 

3) On ne peut pas choisir la situation géographique de sa crèche : FAUX

Il est possible, grâce à notre réseau très dense, de trouver une place proche de votre domicile, de votre travail ou sur le trajet qui vous arrange. Il n’est pas obligatoire d’habiter dans la commune contrairement aux crèches municipales.

 

4) En Alsace ou en Bretagne, il est impossible de trouver une solution de garde en crèche d’entreprises : FAUX

Grâce à notre réseau de plus de 1 500 crèches partout en France, nous pouvons même vous trouver une place en crèche à Villers-Bocage, Ploërmel ou La ville-Dieu-du-temple ! 😉

 

5) Une crèche privée à proximité du domicile ne garantit pas la même qualité d’accueil qu’une crèche municipale : FAUX

Les professionnels des crèches privées sont formés aux métiers de la petite enfance. Le taux d’encadrement est souvent supérieur à celui que stipule la loi, la PMI veille à ce bon respect.

Les crèches et microcrèches mettent en place des projets pédagogiques innovants (ateliers bilingues, atelier nature, etc). L’enfant développe : confiance en lui, autonomie et apprend la vie en communauté.

 

 

6) La tarification des places en crèches privées est plus élevée : FAUX

La crèche est le mode de garde le moins onéreux. Lorsqu’une crèche est conventionnée par la CAF, les tarifs appliqués sont ceux fixés par le barème de la Caisse Nationale des Allocations Familiales. Ce barème est le même pour toutes les crèches publiques, associatives et privées. La seule différence, c’est que la mairie prend en charge une partie du coût de fonctionnement, tandis qu’en crèche d’entreprise, c’est l’employeur qui prend en charge ce même coût. Cela ne change rien pour les familles.

 

7) Toquer à la porte d’une crèche pour avoir une place pour son enfant revient moins cher : FAUX

Lorsque vous passez par le service maplaceencrèche, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé gratuit. Nous vous aidons à motiver votre employeur, à localiser une crèche près de chez vous et réservons votre place sans contrepartie. De plus, sachez que dans la plupart des crèches, il est impossible de passer en direct pour réserver sa place, sans avoir un employeur ou une mairie réservataire.

 

8) Les enfants sont toujours malades en crèche : VRAI

Il est vrai que les enfants sont souvent malades lorsqu’ils sont en crèche. Un médecin vous dirait qu’ils doivent développer leur système immunitaire. C’est en étant en contact avec des germes que l’enfant va créer son stock d’anticorps. Si ce passage ne se fait pas à la crèche, il se fera plus tard, à la maternelle. Nul n’échappe aux petites maladies de l’enfance !

 

9) A la crèche il n’y a pas un adulte pour un enfant contrairement aux gardes à domicile : VRAI

Il est vrai que l’enfant ne dispose pas d’une seule personne, mais de plusieurs pour lui tout seul ! Il est sûr de trouver quelqu’un avec qui il aura des affinités. De plus, l’équipe crèche est pluridisciplinaire et diplômée de la petite enfance.

Elle propose un cadre sécurisant et sécurisé pour permettre aux enfants de s’éveiller au monde qui l’entoure et d’apprendre les règles de vie en société. Il existe différentes tailles de structures : les microcrèches qui sont plus familiales et accueillent au maximum 10 enfants.

 

Vous avez d’autres questions sur le fonctionnement des crèches privées inter-entreprises ? Vous souhaitez une place en crèche ?

Agathe PENVERNE